Jacob Redman

À l’âge de 14 ans, il monte son premier documentaire et se passionne rapidement pour la réalisation. En 2007, il commence à travailler pour InsightShare (Entreprise de vidéo participative basée à Oxford intervenant internationalement) et devient facilitateur après avoir suivi une formation en Vidéo Participative. Il a également monté plusieurs courts-métrages documentaires pour cette même organisation sur les questions communautaires et tribales. Puis rapidement, en 2008, il commence à travailler comme monteur freelance et directeur de photographie sur divers projets. Entre temps, il a suivi une licence en « Digital Film Screen Art » à Farnham (GB) pour améliorer sa créativité, en étudiant la sémantique et la théorie autour de l’art multimédia et en travaillant sur des films narratifs et des vidéos expérimentales.
En 2011, il obtient son diplôme mention “Très Bien” dans le cinéma numérique et l’art multimédia de l’Université de Créativité et d’Art. De retour dans le sud de la France, il devient responsable du département art vidéo pour le GRAPh-cmi, à Carcassonne (11), où il exerce les fonctions de réalisateur/monteur, écrit et anime différents ateliers notamment avec des personnes malvoyantes (film réalisé avec Ipad) et des jeunes pour le dispositif “Porte du temps”. Il devient enseignant pendant une année du Diplôme Universitaire Photojournalisme et Transmédia de l’Université de Perpignan et accompagne les élèves sur leurs projets durant toute l’année.
En 2016, il impulse avec Ana Sany la création de KOVisuel.

Des couacs et des poètes