Exposition « Le Festi’vache vu par un artiste des Monts du Lyonnais »

Paradiso, Festi’vache, culture, engagement, passion, rires, larmes, débat, fêtes, partage… des mots qui disent quelque chose de la vraie vie.

« Les hommes d’ici dessinent sur les monts un damier de vie. Jeu de terre et de vent, de soleil et d’eau, d’ombre et de lumière, de bois et de prés.
Là, on broie les couleurs du temps. Dans les mortiers, la sueur, la joie et la peine lient les pigments.
Là, le soupir des bêtes dit la poésie et la musique des ans, des jours et des heures qui changent.
Dans les fermes on entend des histoires de familles et de guerres, de prix de semences et d’intrants, le vêlage qui s’annonce pour la nuit qui vient.
Les semailles ont posé sur les champs des draps rapiécés plus joyeux que mes noces d’antan.
Ici, les hameaux sont amarrés aux siècles.
Les sentiers sont les pontons des mers de foin, de blé, d’herbe claire et de maïs. Les labours sont tempêtes.
Chansons de terre où les cantiques mêlent aux Angelus éteints les accents de rocaille qui autrefois murmuraient le chant des partisans.
Collines de mon pays. »

Quand Claire m’a demandé de participer à l’édition 2020 du Festivache, je me suis souvenu de ce texte que j’avais écrit à propos d’un tableau peint il y a quelques années : Saint Martin III – Balme et Birieu, couleur de mon attachement à ce pays et aux gens qui l’habitent.
En le lisant insérez entre les lignes l’engagement de ceux qui font vivre ce coin des Monts du Lyonnais. Songez à la beauté des champs que les paysans dessinent sur la terre et redites en vous ce beau mot qui dit tant : paysan…
Paradiso, Festi’vache, culture, engagement, passion, rires, larmes, débat, fêtes, partage… des mots qui disent quelque chose de la vraie vie.

Vernissage le samedi 14 mars vers 12h

Jean-Paul Schmitt

www.jean-paul.schmitt17@wanadoo.fr