Invités

DIDIER DELPEUX
CHRISTOPHE SWITZER
JEAN-CHRISTOPHE BOUCHER
JEAN PAUL SCHMITT
Guy Chapouillié
CHRISTIAN ROUAUD
COLLECTIF ACCUEIL MIGRANTS
JEAN BAPTISTE GILLET
WALID MATTAR
PHILIPPE REBBOT
RICHARD BARRAS
MARC JEDLICZKA
MONTS ET ENERGIES
VINCENT GAULLIER
IRENE BELLIER
JEAN PIERRE ALDEGUER
ASSOCIATION PALENQUE
HONORINE PERINO
JEAN-YVES POINT
JEANNOT OREGLIA
JULIEN HERY
MARIE PAULINE TACHON
ANNE LIGER
MATHIEU RAZY
GERARD BAZIN
ROGER SICAUD
JEAN LUC CHEVE
THIERRY DUCROIX
ANTOINE MELCHIOR DEBOMBOURG
ISABEL CLAUS / GUILLAUME ROBERT
EMMA BAUS

ISABEL CLAUS / GUILLAUME ROBERT

INTERVENANTS - PAYSAGES EN PERPECTIVES - Dimanche 11 mars 17h30

 

Commandité et produit par le Scot des Monts du Lyonnais (69, 42)

 

 

 

Isabel CLAUS, ingénieure-paysagiste,

 

Son approche transversale l’amène à aborder le paysage sous différentes formes :

 

    • des projets de grands territoires (plans paysage, Scot, Plu-G…),

 

    • des projets pré-opérationnels (extensions urbaines, requalification d’entrées de ville, parcs…),

 

    • des projets culturels (commissariats d’expositions, films, affichages de photographies, articles…).

 

 

 

Après une première formation dans les arts vivants, elle est diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage de Blois en 2009.

 

Elle exerce depuis 2015 en indépendante, après des expériences dans les champs du public et du parapublic (Scot, Caue, association).

 

Elle travaille à Lyon, en région parisienne et là où les projets la mènent.Différentes commandes lui ont permis de positionner la culture dans le champ de sa pratique professionnelle.

 

En parallèle, sa pratique régulière du mouvement et de la danse irrigue de plus en plus ses recherches, notamment en questionnant les évolutions des corps et des espaces publics.

 

 

 

Guillaume ROBERT, vidéaste plasticien

 

« Ma pratique se développe par projets.

 

Je suis adepte du pas de côté, j'explore des formes variées, souvent transversales, traversé par le souci d'embrasser ce qui nous fait un monde (langage, histoire, politique, science, représentation, perception...).

 

Mon travail s'est développé à partir de la vidéographie, une pratique qui depuis quelques années s'ouvre à l'objet, à l'installation, au texte, au son ou la photographie.

 

Je convoque des matériaux et des contextes spécifiques. Je m'appuie sur des formes scénarisées de processus de création qui se résolvent via l'invitation lancée à : un garagiste, un géophysicien, des interprètes (danse, théâtre), un forgeron, un éclairagiste, un musicien, un frère, un apiculteur...

 

Les stratégies processuelles et plastiques que je mets en place procèdent par accumulation, superposition de couches (sédimentation narrative, sédimentation de matériaux, de sens, sédimentation du temps).

 

J'extrais de l'espace commun des matières premières (l'espace commun est ici entendu comme du patrimoine au sens large, incluant le patrimoine immatériel : le dispositif théâtral, les énoncés scientifiques, l'artisanat, la mythologie, le concept de paysage, la créativité diffuse...).

 

Je fais miens ces matériaux, les prolonge, les confronte, les fais basculer par des opérations de traduction, d'agencement, de reenactment, de fictionnalisation…


 

Ces processus de création provoquent la rencontre entre ces objets ou dispositifs produits et l'espace (physique ou social) où ils viennent se greffer. L'in situ constitue la cause finale du travail, le lièvre: les artefacts doivent permettre l'émergence d'un renouvellement de la lecture, de la perception de l'espace-réceptacle. »

 

 

***





Festi'vache au cinéma Paradiso - place de la Mairie - 69850 St Martin en Haut

programme sur répondeur au 04 78 48 55 09 - Tel 04 78 48 68 07