222222217171717171717171717171717171717171717171717171717171717171710101 Festivache 2019 au cinéma Paradiso de St Martin en HAut

LES EXPOSITIONS

Date : du 8 mars au 17 mars

Lieu : au Cinéma Paradiso

 

VERNISSAGE LE SAMEDI 9 MARS 

Rendez-vous vers 12h30 dans le Hall du Cinéma

 

Sylvie GENTY, Aquarelliste

 

L’aquarelle est pour moi une passion particulièrement exigeante qui demande beaucoup de travail, de réflexion, de patience, et une constante remise en question.

C’est un duel permanent entre l’eau et le peintre.

J’aime jouer en permanence avec l’eau, la transparence des pigments dans les fondus et les superpositions, la lumière émise sur le papier.

Avec ce médium exigeant, j’explore des voies multiples, capture des émotions dans les portraits, restitue les regards chez les animaux, retranscris des instants de vie quotidienne, suggère des atmosphères dans les paysages…, l’aquarelle restant une technique pleine de surprises.

 

« Peindre, c’est être sensible au spectacle de la vie » Daniel Bota

 

  Bruno MARION, sculpteur plasticien

 

L’art peut aussi servir à alerter.

Bruno Marion veut témoigner de ses préoccupations au travers de ses créations.

Il est temps pour lui de se poser la question de notre impact en tant que citoyen sur ce qui nous entoure et de l’héritage que nous laisserons à nos descendants.

L’utilisation de matériaux naturels, de matières issues des filières du recyclage ou d’objets oubliés lui permettent de donner corps à des installations, des sculptures qui interrogent la pertinence de nos actions ou l’absence de réactions réellement efficaces pour un monde plus juste et plus respectueux de ce qui fait notre environnement.

« Je veux montrer qu’on peut faire du neuf, de la poésie, peut-­être même du beau avec les objets ou les matériaux oubliés, abandonnés ou passés de mode. Je veux alerter sur la nécessité du recyclage en appuyant mes créations autant que possible sur le réemploi ou le détournement. »

Son exposition au cinéma "Sortie des oubliettes".

 

Bruno MARION artiste en résidence artistique dans le cadre de la coopération avec Les Conviviales de Nannay devra réaliser une oeuvre.

A base de matériaux de récupération non toxiques et non nocifs, dans un respect environnemental et d’intégration au paysage, durant le temps du festival à proximité du Cinéma.

Ouverture du public au processus de création ; échanges avec l’artiste...et participation si le coeur vous en dit !

Découverte de l'oeuvre le samedi 16 mars

***

Jean Christophe BOUCHER, photographe 

Exposition de photos : "Natures vivantes"      

Après avoir fricotté et exposé avec le groupe "Figuration Critique" à la fin des années 80, Jissé retourne au labo, numérique cette fois, pour "voir le paysage". Une première série, "Natures vivantes", est issue des lieux qui l'habitent, dans la Nièvre, comme un alphabet imaginaire entre Nature et Culture.

"Les paysages écrivent notre région et ses hommes. Les paysages sont des portraits vivants de ceux qui habitent le territoire. Connaître ses terres, c'est toucher les hommes qui les façonnent.

Quand la botte de paille préfère les chemins de traverse, c'est qu'ici quand on veut aller droit on va toujours de travers. Quand les jacinthes jaillissent, en miroir du ciel, s'ouvrent les beaux jours.

Et si parfois le point est mou « c'est que l'âme est vagabonde ». et si le bleu changeant prend parfois beaucoup de place, c'est qu'on craint toujours que le ciel nous tombe sur la tête."

***

UN CONCOURS PHOTOS

 "Les merveilles de l'architecture de nos campagnes"

 

Un Prix du Jury 

Gabriel Joannas

Adelaide Klein

Lucas Panossian

Bruno Marion

Perrine Grange

Jean Christophe Boucher

Sylvie Boucher

 

 Un Prix du Public

 

***

 

LE PRINTEMPS DES POETES du 9 au 25 mars 

 

Une envie de poésie ? 

Le cabinet de poésie générale sera réactivé sur la durée du festival.

Durant la semaine, vous pourrez téléphoner au cabinet de poésie générale pour faire le plein de poésie,

ou simplement à l'entrée du cinéma prendre un texte mais aussi en déposer (troc de poésie).

La poésie est vitale... Il en va de la santé publique.

 

 

***

EXPOSITIONS A LA MAISON DE PAYS

 

 

 

***